Halitose Orl

halitose orl

Halitose Orl

Les maladies ORL peuvent être la cause d’une halitose en raison de la présence de bactéries anaérobies volatiles qui sont transportées par la respiration oro-nasale. Il n’est pas aisé de détecter soi-même sa mauvaise haleine. Le patient pourra mettre sa main sur sa bouche et procéder à une forte expiration pour ressentir la teneur de son haleine, mais il ne s’en apercevra que très rarement. Il serait encore préférable de faire usage d’un appareil servant à détecter la qualité de son haleine, plutôt que de se faire dire par d’autres personnes que son haleine aurait une mauvaise qualité. Dès que la certitude d’avoir une haleine peu ragoûtante est établie, commence alors pour le sujet haliteux, un long combat qui ne s’achèvera que lorsque l’haleine fraiche sera retrouvée.

Avant de définir le plan d’action contre la mauvaise haleine, il faudra d’abord déterminer le type d’haleine fétide dont souffre le patient. L’halitose orl est un type de mauvaise haleine qui a pour origine principale le larynx.

En générale, les personnes en proie à un probleme d’halitose, sont constamment à la recherche des solutions à leur mal. Pour cela, elles n’hésitent pas à consulter des médecins généralistes et des médecins spécialistes de tout bord, au premier rang desquels nous pouvons citer le gastro-entérologue (spécialiste des maladies relatives au tube digestif).

Bien que la mauvaise haleine due à un éventuel problème pulmonaire ne soit pas fréquente, le spécialiste de cet organe est également consulté. Evidemment, nous ne pouvons ne pas citer le dentiste, principal spécialiste des problèmes de mauvaise haleine (mais pas d’halitose orl) qui peuvent être mis sur le compte des organes buccaux. Au-delà de tous ces spécialistes, l’oto-rhino-laryngologiste peut aussi faire office d’un interlocuteur idéal pour les personnes en quête de fraicheur de leurs haleines. Ce dernier s’occupe particulièrement de l’halitose orl.

Halitose Orl Et La Sinusite Aiguë

Face à une intrusion d’un organisme ou d’une substance intruse dans l’organisme, les défenses naturelles ne se font pas attendre. Elles prennent généralement la forme des douleurs, des rougeurs, d’enflure ou de toute autre forme d’inflammation. Tel est le phénomène qui se produit lorsque les organes qui se trouvent dans le sinus (particules osseuses qui se trouvent sur le visage) sont en proie à un dysfonctionnement. Ce désagrément pourrait être à l’origine d’une halitose orl. En effet, il peut arriver que les muqueuses qui emplissent les sinus soient prises d’assaut par les bactéries ou des virus.

La réaction qui s’en suit est l’inflammation immédiate. Dès lors, le mucus ne s’écoule plus normalement au travers des narines, mais reste stocké dans les sinus. Ce qui constitue un terrain privilégié de prolifération bactérienne. L’halitose orl qui surviendra peut être mise sur le compte de ces bactéries qui ne feront que se développer à profusion. Il n’est pas rare de souffrir d’une sinusite aiguë et donc d’une halitose orl après avoir contracté un rhume.

D’autres maladies telles que la pharyngite aiguë (inflammation sévère du pharynx et des organes qui l’environnent) et les amygdalites (inflammation des amygdales : les tissus qui constituent ces organes produisent des substances dont le but est de lutter contre les corps étrangers et ennemis, mais ces tissus sont eux-mêmes en proie à moult infections), peuvent aussi occasionner une halitose orl. Dans ce cas, il est judicieux de s’adresser à un oto-rhino-laryngologiste, le spécialiste de toutes les maladies ou de tous les troubles qui se situent sur la tête, le nez, la gorge, le cou et l’oreille.Ses services peuvent vous aider à combattre l’halitose.

Toute odeur nauséabonde qui se dégage de la bouche ou du nez, ne peut être que le résultat de l’action des bactéries anaérobies. C’est-à-dire des bactéries qui exècrent l’oxygène. Des bactéries pour lesquelles, tout milieu oxygéné est en fait un environnement inhospitalier. Un terrain sur lequel aucune vie ne saurait être menée.

En cas d’halitose orl, ces bactéries ne se localisent pas uniquement dans la cavité buccale, mais peuvent se rependre dans d’autres organes à l’instar du cou, de la gorge, du nez et autres. Il est alors question de localiser leur emplacement exact, le lieu précis où elles pourraient se situer, avant d’établir un plan d’action contre elles. Un plan d’action qui s’accompagnera d’un bon diagnostique. Tout ceci dans le but de résoudre définitivement le problème de l’halitose orl.

L’Halitose Orl : Un Mal Qu’Il Est Possible De Résoudre

La mauvaise haleine n’est pas toujours le fruit d’une hygiène buccale ou une hygiène de vie relâchée. Les maladies qui relèvent de l’oto-rhino-laryngologie peuvent aussi être pointées du doigt. Le défi sera alors de les traiter efficacement pour retrouver une bonne haleine et mettre l’halitose orl dans les placards.

Ceci est un article titré : Halitose Orl

Cet article a été rédigé par Marylène Picard

Tags: , , , ,

Leave A Reply (No comments So Far)

The comments are closed.

No comments yet

Découvrez Ce Que La Plupart Des Personnes Ne Sauront JAMAIS Pour Supprimer DEFINITIVEMENT
La Mauvaise Haleine
Vos Coordonnees Seront Traitees De Maniere Confidentielle Et Jamais Remises Aux Tiers

Qui Je Suis :

Bonjour !
Je m'appelle Marylène Picard. Pendant de nombreuses années j'ai souffert d'une terrible mauvaise haleine chronique.
J'avais tout essayé mais sans résultat. Après de nombreuses années j'ai finalement ....  >>Cliquez Ici Pour Continuer<<

Les témoignages :

"J'applique votre programme à la lettre et je vois déjà une grande différence. Je me sens plus à l'aise quand je parle. Merci, je garderais votre méthodologie à vie". Sandra
Votre méthode c'est tout simplement miraculeux.Au bout de 3 jours aujourd'hui tout va beaucoup mieux.Mon mari me dit qu'il n'y a plus d'odeur mais je ne peux le croire en si peu de temps.En tous les cas je suis prudente et je respecte au mieux tout ce que vous m'avez appris. Merci infiniment ! "Sonia.
"Je prends très au sérieux toutes les informations et oui je me serts de la pâte buccale et du gargarisme deux fois par jours ,oui je peux vous dire que j'ai déjà la bouche moin sèche et plus de salive !" Richard
"Je veux partager cette bonne nouvelle avec vous !! Pour la première fois depuis de nombreuses années, je ressens de la fraicheur dans ma bouche. Quel sensation agréable ! c'est comme une guérison, une rémission. J'ai réalisé le grattage de la langue en suivant vos instructions, mon premier gargarisme et le brossage comme vous l'expliquez., et là, à l'instant où je vous écris, je ressens une transformation, la salive s'écoule plus dans ma bouche et dans le fond de ma gorge, je ressens comme des chatouillements, comme de la vie ! Etrange ! (candidose ? parasites ?) j'ai l'impression qu'il y a péril en la demeure pour ce qui me nuisait. Mais surtout, le bon goût retrouvé dans ma bouche, quel plaisir ! une vraie libération !! Bravo et merci mille fois!!!Valérie